Agenda

Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
23
24
25
26
30
31

Saint-Lô Agglo

Histoire

Histoire du Mesnil-Raoult

 S'étirant le long de la Vire, la commune du Mesnil-Raoult est façonnée de terrains vallonnés, où se nichent de pittoresques chemins. Le Mesnil-Raoult doit son nom à ses premiers seigneurs : "la demeure de raoult", telle est sa signification. 

Selont certaines personnes, l'origine de raoult pourrait avoir des rapports avec la conqu'ête de notre région par les Normands. Ce prénom nordique serait également apparu sous diverses prononciations en Angleterre à l'époque des invasions normande du VIIIème siècle. Autrefois, on disait "les Juifs du Mesnil-Raoult" ou encore "les belettes du MlE esnil-Raoult". Le premier dicton doit venir de quelques scène antireligieuses du temps de la révolution. La deuxième qualifie les Menilrodins de rusés, de méfiant, elle fait également allusion à la beauté puisque le mot "belette" est ici employé comme diminutif de l'adjectif "belle".

Le bourg du Mesnil-Raoult existe depuis fort longtemps. On hésite encore sur la motte promitive qui est à l'origine de la commune. Il peut s'afir d'une endroit appelé "Le Mont Raoult", situé près du village de la Sauvagerie. Endroit considéré comme strtégique, il domine la Vire sur plusieurs kilomètres. Mais la motte primitive marquée par le nombre d'habitations du XIIIème siècle pouvait se tenir sur la butte où se situe l'église. La paroisse accueillit de grandes familles comme Godefroy dy Mesnil-Raoult, de Carbonnel, de Miette de Lauberie, Frestel... Durant la Révolution, un prêtre; M Dupont, prêta le serment demandé, puis se rétracta presque aussitôt. Alors il fût incarcéré au château de Torigni et fut mis sur la liste de ceux qui devait être transporté à Paris pour être guillotiné, mais la mort de Robespierre mis fin aux massacres et le curé revint au Mesnil-Raoult où il exerca jusqu'en 1802.

Dès le XVIIIème siècle, une institutrice enseignait au Mesnil-raoult. Plusieurs bâtiments étaient destinés à l'enseignement : une baraque en bois sur la route du Bailly, la maison de Madame Chardine (près du bureau de tabac), un cabanon en bois dans le cimetière... Il existe aujourd'hui une école maternelle, elle fut construite en 1955.

Naguère, il y eut au Mesnil-Raoult des tisserands et des fileuse dont la disparition s'explique par l'abandon de la culture des textiles et de l'élevage de moutons.

La commune de Mesnil-Raoult comptait en 1913 : 1 maréchal-ferrant, 1 boulanger, 2 épiciers, 1 menuisier, 1 charpentier, 2 couturières, 1 repasseuse, 1 couvreur, 2 ou 3 journaliers, 6 agriculteurs. 

Au début du XXème siècle, le Mesnil-Raoult ne possède aucune voie ferrée mais il est voisin du tramway "Condé/Granville" qui fait halte à 1km du bourg, ce qui favorise les communications. Cette ligne fonctionnera pendant une vingtaine d'années.

En ce qui concerne le patrimoine historique et religieux de la commune, nous truvons le Manoir de la Prunerie où autrefois habitaient les seigneurs et patrons de la paroisse. Jadis, deux moulins (à blé et à huile) situés sur la Vire, peu éloignés l'un de l'autre se trouvaient au village de la Roque, non loin de l'écluse.L'église existait déjà au XIVème siècle. elle fut pillée à la Révolution et fut fermée entre 1972 et 1804. Il fallut attendre 1842 pour que l'église soit réparée. La seconde guerre mondiale n'a pas épargné cet édifice. Il ne restera que le clocher de 1868. L'ensemble de l'église fut reconstruite en 1957. Elle renferme deux belles statues : Une Vierge à l'Enfant du XVème siècle (classée aux Monuments Historiques) et un Saint Jean-Baptiste du XVème sicèle (également inscrit).


© 2018 Condé-sur-Vire - Tous droits réservés